Home FAQ
FAQ

FAQs / Questions-Réponses

Toutes les réponses aux questions les plus fréquentes


- Comment vos consultants mettent en place CIMSUP dans un délai court, quelle est la méthodologie appliquée ?

La mise en place d’un produit complet sur un planning court requiert une méthode d’analyse éprouvée et une standardisation dans les approches, qui assurent au client à la fois une homogénéité des différents paramétrages, mais également la capacité à bien traiter des points spécifiques particuliers :

  • La souplesse du paramétrage de CIMSUP vous assurera une standardisation des règles de gestion, tout en conservant la possibilité de définir des règles particulières pour certains produits sur certains sites, si besoin est.

  • La méthodologie standardisée ARIANE, en matière de mise en place, vous permet d’envisager aussi bien une structure projet centralisée qu’une décentralisation plus importante du transfert de savoir-faire et du prototypage.

  • Nos consultants ont l’habitude de gérer des projets multi-sociétés, multi-sites, impliquant l’ensemble des étapes du flux de produits.

- Comment vais-je rentabiliser le projet de la mise en place d'un outil comme CIMSUP par rapport à mes investissements ?

CIMSUP représente une nouvelle génération de progiciels associant une réponse précise aux attentes des utilisateurs et une rentabilité élevée de l'outil informatique

  • Des coûts de mise en oeuvre réduits et maitrisés :
    • Rentabilisation du matériel existant
    • Besoin de formation limité
    • Simplicité d'exploitation

  • Des bénéfices quantifiables, chaque projet fait l'objet d'une évaluation en termes de :
    • Réduction des coûts (stocks, en cours, coûts informatiques)
    • Réduction des délais (délais internes, délais de livraison)
    • Augmentation des taux de service

- Mon système d'information échange de nombreuses données informatisées avec des fournisseurs et entités extérieurs.
Quels sont les normes et moyens de communications proposés par CIMSUP ?

Progiciel ouvert, CIMSUP communique naturellement entre sites installés distants et avec d'autres systèmes dans le monde entier :

  • EDI et interfaçage standardisé (entrée, sortie)
  • Intégration avec réseaux industriels code à barres (stylos raccordés, réseaux multilecteurs filaires ou radio...), balances et systèmes de production
  • déploiement d'architectures client/serveur "fins" (serveur applicatif Citrix)

- Dans notre activité nous avons besoin d'identifier et d'intervenir rapidement afin de satisfaire au mieux nos clients.
Comment votre progiciel CIMSUP peut-il répondre à cette problèmatique ?  

CIMSUP automatise
la circulation de l'information : validation des demandes d'achat, recueil des signatures électroniques, ...

L'outil vous propose :

  • Un accès à l'information facilité :
    • Vous personnalisez les fenêtres et leur enchaînement en fonction de vos besoins
    • Vous choisissez les fonctions essentielles à votre métier

  • Une saisie accélérée :
    • L'assistant de saisie vous propose le choix des données possibles

  • Une intégration bureautique complète qui facilite la création, le stockage et l'expédition de vos documents 

- Comment se déroule le traitement d'un problème sur CIMSUP par vos équipes ?

AGILYA dispose d'un Plan d'Assurance Qualité (PAQ) pour garantir un suivi efficace des remontées clients. Dans le cadre de ce PAQ, toutes les demandes d'assistance font l'objet d'une fiche anomalie détaillée (module, écran, éléments de saisie permettant de reproduire,...).
Cette fiche nous est envoyée par le client et traitée dans notre système de suivi des anomalies et évolutions que nous appelons MANGOUSTE.
Son traitement est effectué par des étapes successives :

  • Qualification : il arrive fréquemment que le problème rencontré par le client ne soit pas une anomalie,
  • Test et vérification de l'anomalie,
  • Résolution du problème,
  • Recette et mise à disposition du correctif au client.

Depuis la mise en place de CIMSUP version 4, le traitement / réponse d'une fiche anomalie n’excède pas une journée. Le pourcentage des erreurs de développement liées à des correctifs et ou des évolutions des nouvelles versions est inférieur à 3 %.


- Comment CIMSUP intègre-t-il les données provenant de toutes mes sources ?

  • Une portée très large. CIMSUP accède à toutes les données, où qu'elles se trouvent, en utilisant les interfaces publiées des systèmes transactionnels, les bases de données relationnelles et multidimensionnelles, les fichiers plats et toutes les sources traditionnelles et modernes de l'entreprise.

  • Flexibilité de capture des données. Vous pouvez combiner librement les différentes techniques de capture des données - fédération (EII), ETL, Direct et bien d'autres - afin de délivrer la bonne information selon le mode le mieux adapté.  

- Quelle est l'architecture technique de CIMSUP ?

C'est un progiciel de gestion conçu dans une architecture Client / Serveur et développé pour les utilisateurs, CIMSUP allie la puissance d'un serveur sécurisé et le confort de travail des PC :

  • Postes clients PC sous Windows en mode natif (Windows 95, 98, 2000/NT, XP, Vista)
  • Serveur de base de données relationnelle optimisé avec restriction d'accès

CIMSUP rentabilise vos investissements informatiques car il s'intégre à tous les environnements techniques actuels :

  • SGBD/R : Oracle, Sybase, SQLServer, SQL base
  • Réseau : Windows 98, Windows 95, Windows 2000/NT, Windows XP/Vista, Unix

CIMSUP est outil simple d'emploi, qui gère lui-même ses procédures d'exploitation (batchs, sauvegardes...)

Avec CIMSUP, le PC de l'utilisateur devient la station de travail universelle pour la gestion, la bureautique, les messageries, etc... 


- Comment votre logiciel de gestion intégré CIMSUP s'interface avec des logiciels de comptabilité ?

Nous mettons à disposition de nos clients des fichiers plats, au travers d'un export de fichiers formatés (.CSV, .TXT,...). Ceux-ci peuvent être ensuite intégrés directement et facilement dans leur logiciel de comptabilité.

80% de nos clients utilisent les solutions de l'éditeur SAGE avec la ligne Sage 1000, mais aussi Sage X3 Finances. Nous mettons également en place des interfaces avec les solutions des éditeurs SAP, Lawson, CCMX et Adonix.


- Vous dites que l'implémentation d'un système de terminaux radio est une suite logique à l'installation d'un ERP. Comment intégrez-vous les outils de code à barres autour d'une application de gestion intégrée telle que CIMSUP ?

Tout d'abord une partie serveur de communication « propriétaire » (développé par AGILYA) est mis en place.
Celle-ci est composée d’un applicatif (service Windows) permettant de manière transparente l’échange des trames code à barres (CAB) entre les appareils CAB et notre ERP CIMSUP.

Puis un second applicatif de type "console" permet l’administration des échanges (Ex : suivi des trames) et le paramétrage matériels de la solution complète (Ex : Mise en relation des appareils CAB et de la couche de communication).

Ensuite, nous avons un traitement d’interface standard « propriétaire » (développé par AGILYA) d’intégration des trames CAB vers notre progiciel CIMSUP. Dans ce traitement nous avons pour CIMSUP « déporté » un ensemble de fonctions qui lui sont propres (couche API).

Nous avons bien entendu cette solution en exploitation (production) chez nos clients CIMSUP. Nous avons également implémenté celle-ci sur le site de production du timbre personnalisé de la Poste. Selon le principe expliqué, nous leur avions développé une application de gestion spécifique et couplé à notre solution / offre CAB (remplacement de l’API CIMSUP par l’API spécifique dans le traitement d’interface CAB).


- Quelles sont vos préconisations et méthodologies employées pour mettre en place un système de code à barres ?

Nous avons une première démarche de préconisation qui porte sur l'étude du type de matériels code à barres (Ex : Pistolet CAB, Lecteur, voir PDA, imprimantes thermiques) à utiliser en fonction du projet (cadre d’un achat et ou utilisation de matériels existants).
Les critères sont par exemple une robustesse accrue, des conditions climatiques (chaud ou froid), un mode de lecture RFID (Radio Frequency IDenfication). Nous sommes également partenaire des différents fabricants revendeurs de matériel CAB (EX : Interscan, Datalogic, Symbol etc …).

Ensuite, nous mettons en place une étude radio ou une validation de l’existant. Il s’agit de faire certifier par un professionnel que par exemple dans une zone entrepôt le ou les antennes radio sont correctement disposées tout en ayant connaissance des éventuelles contraintes se devant d’être « connues » (Ex : épaisseur de murs entre deux parties provoquant des baisses de signaux).

Après ces deux étapes, une étude de besoin relative au projet est rédigée dont le livrable est un document en deux parties :

  • Une partie « fonctionnelle » qui décrit le projet dans son ensemble,
  • et une partie « technique » qui liste l’ensemble des traitements à réaliser et développements à mettre en place.

Les traitements sont de deux catégories :

  • Il peut s’agir des écrans (IHM) qui « tourneront » sur les appareils CAB (cf. OS Windows CE ou Windows Mobile),
  • et des traitements d’interfaces avec l’API de l’ERP CIMSUP.

Puis, la suite de la préconisation se déroule avec la méthodologie d'une gestion de projet avec les différentes étapes :

  • Etude et rédaction des spécifications des traitements à développer (chiffrage / coût des réalisations),
  • Développement après validation client des spécifications,
  • Livraison et définition des tests unitaires,
  • Assistance à la mise en place. 

- Vous êtes partenaire COGNOS, comment la Business Intelligence peut-elle répondre aux besoins de toutes les catégories d'utilisateurs dans mon entreprise ?

  • Cadres dirigeants. Les tableaux de bord communiquent rapidement des données complexes et consolidées par rapport aux objectifs fixés. Les fonctions avancées permettent également aux cadres dirigeants de personnaliser les mesures de performance sans l'aide du service informatique.

  • Responsables métier. A partir de COGNOS, les tableaux de bord et l'analyse guidée permettent aux responsables métier de passer du général aux détails en visualisant uniquement les informations qui les concernent. Les rapports comportant un grand nombre de pages sont regroupés en un seul document pour en faciliter l'utilisation.

  • Analystes. Les analystes ont besoin d'une gamme complète de rapports. Il peut s’agir de requêtes, de rapport de production, analytiques ou encore financiers. Les fonctionnalités d'analyse créent des données hautement indexées afin d'apporter une réponse rapide aux questions des analystes. Un module complémentaire Excel permet en outre de conduire des analyses et de formuler des requêtes dans cet environnement que connaissent bien les utilisateurs.

  • Collaborateurs/Opérationnels. Les rapports sont délivrés aux utilisateurs directement sur leur poste de travail en tenant compte de leurs préférences d'affichage, notamment dans la langue et la devise qu'ils souhaitent. Ils reçoivent l'information dans un format qui leur permet de l'exploiter facilement.

- Mon activité est très spécialisée et demande des spécificités ergonomiques diverses en fonction des utilisateurs, comment CIMSUP peut s’approprier rapidement mon besoin utilisateur ?

Votre métier est spécifique et vous souhaitez personnaliser votre progiciel de gestion. CIMSUP dispose d'outils d'adaptation simples et conviviaux. Les modifications réalisées, sans programmation, peuvent être réintégrées dans les versions successives du progiciel.

L'ergonomie de CIMSUP et sa méthodologie de mise en place garantissent :

  • L'autonomie de l'utilisateur
  • Une maîtrise rapide de l'ensemble des fonctionnalités de CIMSUP, des plus simples aux plus sophistiquées

- Vous dites que l'on peut personnaliser facilement votre progiciel CIMSUP et sans l'aide de votre équipe de développement. Quel est votre secret ?

Effectivement, nos clients sont capables à la suite d'une formation sur l'outil Nationalizer ® de :

  • Changer l'aspect des fenêtres,
  • Modifier des menus, icônes, couleurs, libellés et emplacement des champs,
  • Masquer des données non utilisées,
  • Activer des champs utilisateurs, définir des raccourcis clavier,
  • Personnaliser des champs utilisateurs,
    ...

- Peut-on à partir de CIMSUP éditer facilement des états et disposer en standard de documents formalisés de l'entreprise ?

Oui, nous disposons de l'outil Report Builder ® qui est intégré et proposé par défaut dans CIMSUP. Un utilisateur formé par nos équipes peut ensuite choisir ses formats d'édition et personnaliser les états :

  • Reproduction de documents de l'entreprise (commandes, factures, etc...)
  • Modification de la mise en page et du style
  • Ajouts d'en tête, de logo, de données calculées
    ...

- Je n'ai pas de compétences dans la programmation et je ne suis pas un informaticien mais je souhaiterais analyser les données que je retrouve dans les écrans d'interrogations de CIMSUP, comment puis-je faire ?

Notre progiciel CIMSUP est développé en tenant compte des besoins de nos clients. Nous adaptons celui-ci dans nos évolutions de versions afin qu'il réponde au mieux à l'attente de nos utilisateurs finaux.

Pour répondre à votre question, nous vous proposons l'outil Impromptu ® voire Powerplay ® via notre partenaire Business Intelligence Cognos afin que vous puissiez extraire et exploiter les données provenant de CIMSUP sans programmer :

  • Construction de toutes les requêtes (multitables, conditionnelles, etc...),
  • Mise en forme (listes, tableaux, graphiques, etc...),
  • Export des données,
    ...
 

 

Copyright © Agilya Solutions, all rights reserved.